[RSE] Top initiatives des marques en 2021 – Spécial seconde main ♻️ Rakuten, Ergobaby & Pimkie

RAKUTENLe badge qui encourage la seconde main

Afin de valoriser les 10 millions de membres de son Club R, Rakuten lance son badge Vision’R, une étape inédite dans la mise en place d’un nouveau modèle plus responsable.

Acheter des produits de seconde main, c’est être avant tout adepte d’un mode de consommation alternatif…

A l’encontre des programmes de fidélité classiques incitant à la consommation, le Club R est une communauté engagée dans la durabilité dont Rakuten est un acteur historique en France, avec 2 produits sur 3 issus de l’économie circulaire.

Vision’R voit émerger une troisième génération de programmes de fidélité clients, conscients des défis environnementaux et sociaux actuels.

un mode de vie plus responsable et tourné vers l’avenir. C’est être “Visionnaire” !

Aussi, pour 2 achats de produits de seconde main achetés en un mois sur Rakuten pour un montant total de 100€ minimum, les membres du Club R reçoivent 10 % supplémentaires en Rakuten Points par rapport à leur rétribution habituelle, à valoir dès le mois suivant sur leurs achats de seconde main réalisés sur la plateforme.

La France est aujourd’hui un des plus gros marchés de l’occasion, et en 2020 cette catégorie représentait 50 % des ventes, contre 35% en 2019.

C’est cela que nous encourageons chez Rakuten et que nous souhaitons récompenser

Avec 45 millions de produits de seconde main sur sa plateforme, dont près de la moitié proposés par des particuliers, Rakuten est l’un des leaders sur le marché français, en croissance de 65 % en un an sur ce segment.

©rakuten

ERGOBABYLe programme de seconde main

Le 22 juin, Ergobaby a inauguré son programme Everlove en Europe, qui propose aux clients le rachat de leurs vieux porte-bébés pour les proposer à la vente de seconde main.

Everlove by Ergobaby is about connection

Une fois nettoyés, inspectés et retapés, les porte-bébés sont remis en vente.

Ergobaby est le seul fabricant de porte-bébés en Europe à proposer ce service écologique, avec reconditionnement qualifié, et une revente avec garantie d’un an.

To our babies. To our planet.

Avant de revendre leur porte-bébé, les parents doivent vérifier son éligibilité : bon état, sécurité et authenticité.

Il suffit de s’inscrire sur le site d’Ergobaby Europe pour recevoir une étiquette d’expédition afin d’envoyer le produit dans un magasin GLS.

To each other

Enfin, ils reçoivent un bon d’achat de 50€ valable sur le site ou de 20€ à utiliser sur Rewards Genius, et peuvent faire un don de 30€ à Save the Children.

©ergobaby

PIMKIERE.love Shop, les ventes d’occasion au kilo

Selon une étude Kantar de 2020, 51% des Français souhaitent trouver des offres de seconde main en boutique, 37% préfèrent voir et toucher les produits d’occasion, et la part de leur budget mode allouée atteint 9,3% contre 8,4% en 2019, soit un montant annuel moyen de 77€.

Parce qu’un vêtement peut avoir plusieurs vies et plusieurs styles, Pimkie prône le rien à jeter

En réponse à cette tendance et dans sa dynamique écoresponsable, Pimkie se convertit à la seconde main en magasin, en choisissant un créneau sur lequel elle semble encore seule, celui de la vente de vêtements d’occasion au kilo, en partenariat avec Eureka, le spécialiste de la fripe avec ses enseignes Kiloshop et Hippy Market.

La marque de mode du groupe FashionCube veut sensibiliser sa clientèle au marché de la seconde main, en vendant des vêtements d’occasion au kilo dans des corners dédiés intitulés Re.love Shop.

… et facilite ainsi l’accès à la seconde main pour les personnes qui souhaitent donner une nouvelle chance à la mode

Installés dans quatre magasins Pimkie, à Paris, Lyon, Bordeaux et Rouen depuis le 19 mai, ces corners permettent aux clientes retrouver des articles provenant de tous types de marques, et non uniquement des produits de l’enseigne, à 30€ le kilo durant la saison estivale et 20€ pendant la saison hivernale.

Il n’y aura pas de décote sur ces articles, pas de retours, pas de remise sur ces produits, et pas de remises personnelles pendant toute la durée du test

Ce projet signe l’introduction de balances en magasin, pour peser les achats comme une sorte d‘épicerie vestimentaire et affirme le virage de la marque vers une mode plus responsable.

©pimkie
Header ©ergobaby

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s