[Ecologie] 100 innovations insolites de ces 20 dernières années ♻️ Bamboo Bikes, PRAM & Qmilk

GHANA – Bamboo Bikes, les vélos en Bambou

C’est en aide aux écoliers Ghanéens des couches défavorisées que Bernice Dapaah a monté Bamboo Bikes, une entreprise qui construit des vélos à partir de bambou, matériau végétal très résistant. 

L’activité locale est favorisée et l’impact écologique amoindri

L’objectif est de permettre aux Ghanéens d’acquérir un vélo écologique localement, afin d’éviter l’importation, donc de réduire l’impact écologique et de faciliter leur achat, le prix de ces vélos étant bien moins élevé que ceux importés. 

Le bambou est collecté sur place, car le pays en regorge, puis travaillé pour confectionner des cadres de bicyclette, tube de selle compris.

De la main d’œuvre est requise, créant ainsi de l’activité locale, avec l’ouverture de 35 emplois en milieu rural, principalement à destination des femmes qui souffrent de la pauvreté dans la région.

Lutter contre le changement climatique, la pauvreté et répondre aux besoins locaux

Le bambou est une plante dont la photosynthèse rejette 30 % d’oxygène en plus que la plupart des autres végétaux, qui permet d’améliorer la qualité de l’air et de l’eau dans les zones où il est cultivé, puisqu’il absorbe le dioxyde de carbone.

Ses racines, très denses limitent l’érosion des sols, et il n’est pas traité avec des produits chimiques.

Des vélos en bambous, 100 % naturels, écologiques et recyclables

On peut également noter une faible consommation d’énergie, grâce à un ensemble réalisé manuellement avec l’aide de quelques outils.

Quant au degré de confort, bien plus souple que le carbone utilisé chez les professionnels, le bambou offre de réelles propriétés amortissantes très utiles vu les routes au Ghana.

©ghanabamboobikes

USA – PRAM, le panneau solaire situé dans l’espace

Des scientifiques du Pentagone ont envoyé dans l’espace PRAMPhotovoltaic Radiofrequency Antenna Module, un panneau solaire de 30,5 x 30,5 centimètres, capable de produire 10 watts d’électricité.

Nous obtenons une tonne de lumière solaire supplémentaire dans l’espace

Lancé en mai 2020 grâce à un drone faisant une boucle autour de la Terre toutes les 90 minutes, il exploite la lumière du soleil pour la convertir en électricité, et bénéficie du rayonnement solaire plus puissant dans l’espace, car non filtré par l’atmosphère.

Son avantage unique par rapport à toute autre source d’énergie est sa transmissibilité mondiale.

Il peut stocker l’énergie pour la rediriger sous la forme d’un rayon de micro-ondes converties en énergie propre, vers une localisation donnée sur Terre.

…de la taille d’une boîte à pizza, capable d’envoyer de l’énergie dans n’importe quel coin du globe

Le satellite définitif comporterait une douzaine de ces panneaux et permettrait d’alimenter des lieux victimes de catastrophes naturelles, en soutien des secours.

©cnn

ALLEMAGNE – Qmilk, le tissu en caséine de lait

Depuis 2011, la société QMilch GmbH développe QMilk, une fibre issue de la caséine de lait, très résistante, lavable, biodégradable, et aux caractéristiques proches de la soie.

1 kg de fibres serait obtenu en 5 minutes…

QMilk peut être tissée seule ou en combinaison avec d’autres fibres naturelles ou chimique.

Apportant de la douceur au produit fini, elle est réalisée à partir de lait de vache impropre à la consommation, dont on a isolé la caséine.

On a ensuite séparé avec du vinaigre les molécules de la matière liquide, pour obtenir une poudre.

Mélangée à de l’eau et à d’autres composants naturels tenus secrets, on obtient une préparation visqueuse blanche qui va être étirée, afin de former des fils très fins.

… en utilisant 2 litres d’eau…

Elaborée selon un procédé rapide et respectueux de l’environnement, cette matière protéinique ne cesse d’être primée pour ses multiples qualités et fonctionnalités : douceur, légèreté, non allergène, antibactérienne, anti-UV, biocompostabilité, thermorégulation, résistance à la chaleur et non-feu, résistance à certains produits chimiques, thermoliante…

Dotée de bonnes propriétés d’absorption de l’humidité, cette fibre trouve des applications dans la mode et l’habillement, le chaussant, les sous-vêtements, mais aussi dans des crèmes cosmétiques, ou le papier hygiénique.

Elle peut même être utilisée dans le domaine médical, notamment pour ses propriétés antibactériennes et antiallergiques.

… et en travaillant à 80°C

Enfin, QMilk est recyclable à 100%, et même directement mis au compost, car il est biodégradable en seulement 6 semaines, bien qu’il ne soit pas détérioré par son passage répété en machine à laver.

©qmilkfiber
Header ©ghanabamboobikes

2 commentaires sur “[Ecologie] 100 innovations insolites de ces 20 dernières années ♻️ Bamboo Bikes, PRAM & Qmilk

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s